Le fondateur de l'IPA: lA. Troop


C'est grâce à la volonté d'Arthur Troop, un sergent anglais de la police du Lincolnshire, de créer un réseau d'amitié et de coopération internationale entre les policiers, que I'association a vu le jour en 1950.

Arthur Troop est né le 15 décembre 1914 à Lincoln, Angleterre. II y passe son enfance et fréquente I'école locale. II entre dans la vie active comme mécanicien mais se découvre rapidement d'autres centres d'intérêt. II étudie au Ruskin Collège à Oxford, où il décroche un diplôme en sciences économiques et sociales. II étudie également, durant 3 années, I'histoire de la Russie et reçoit, en 1934, une bourse pour visiter Moscou et Leningrad. Suivent encore deux années d'études au Collège agricole Avoncroft à Vale of Evesham, dans le comté de Worcester.

Le 19 juin 1936, Arthur intègre la police du comté de Lincoln où il occupe diverses fonctions dans plusieurs départements spécialisés dans la sécurité routière. Peu après la seconde Guerre Mondiale, Arthur entreprend l'immense tâche de fonder une organisation mondiale de I'Amitié, rassemblant policiers. II fut toujours convaincu, tout à la fois de la force du dialogue et de I'amitié et de l'inanité de la confrontation. II fut cependant considéré, à cette époque, comme un personnage singulier et se heurte à la ferme opposition de son supérieur et du Ministère de I'intérieur.

Dans les années 1948-1949, il entre en contact avec des amis policiers, en Angleterre et à I'étranger. En 1949, il signe du pseudonyme de «Aytee» un article qui sera publié dans la revue de la police britannique. L’écho inattendu que reçoit cet article le convainc de poursuivre ses efforts. L'IPA est créée le 1er janvier 1950 et se dote d'une devise en espéranto: «Servo per Amikeco» (Servir par I'amitié). Arthur Troop devient le premier secrétaire général de la section britannique.
 
Son idéal d'une association favorisant le développement de liens sociaux, culturels et professionnels entre ses membres, dans un environnement libre de toute discrimination de grade, sexe, race, couleur, langue ou religion, devient une réalité.

Avec l’aide des pionniers de la première heure, il travaille sans relâche à la création d'autres sections nationales. Après des débuts difficiles, le message de l’IPA fait rapidement son chemin et la formation de nouvelles sections s'accélère dans le monde entier. Dès lors, des sections existent dans la majorité des pays d'Europe occidentale, d'Afrique, d’Amérique du Nord et du Sud, d'Asie et d'Océanie. En 1955, lors de la première réunion internationale du Comité exécutif à Paris, Arthur Troop devient le premier secrétaire général international, un poste qu'il occupera jusqu'en 1966, date son départ, pour raisons personnelles.

Après la création par Arthur Troop de ce qui allait devenir la plus importante organisation de police au monde, les autorités ont revu leur attitude envers I'international Police Association. En 1965, Arthur Troop figure sur la liste d'honneur à I'occasion de I'anniversaire de la Reine et reçoit la Mé­daille de I'Empire britannique pour son action en faveur de l’IPA. Par la suite, il recevra de nombreuses autres décorations à I'étranger dont, entre autres: un doctorat honoris causa au Canada, la Croix d'honneur du Président de la République autrichienne, et, après I'inauguration de la statue Arthur Troop sur la grande plaine de Hongrie en 1998 «L Epée d'or de Hongrie».

Lors de son départ de la police en 1966, Arthur Troop a souhaité rester au service des autres. II entame alors une nouvelle carrière au sein du département des services sociaux du comté de Lincoln, en tant que visiteur à domicile pour les aveugles. Son engagement social débouchera également sur la formation de chiens-guides, ce qui, â nouveau, lui vaudra une reconnaissance nationale. Même durant sa maladie, Arthur, secondé par sa femme Marjorie, a continué à diriger le Stamford Blind Club.

Les changements politiques en Europe de l'Est ont servi de catalyseur pour la poursuite et I'accélération de I'expansion et du développement de I'Association. En sa qualité de membre permanent du Bureau exécutif permanent, Arthur Troop a régulièrement participé aux réunions internationales, où son avis était prisé et respecté. Lors du 10ème congrès mondial en 1985, il est le premier à recevoir la Médaille d'or du Bureau exécutif permanent. Lors de la 26ème conférence à Vienne, en 1995, Arthur reçoit le Prix international IPA de la Police. Malgré ses graves problèmes de santé, Arthur a voulu participer au Congrès mondial de l’IPA à Bournemouth en mai 2000, congrès qui marquait le 50ème anniversaire de I'Association. Lors de la cérémonie d'ouverture, son Altesse royale, la Princesse Anne, a rendu un vibrant hommage à «...I'homme du comté de Lincoln, pour la volonté et la conviction avec lesquelles il a poursuivi la tâche ardue de fonder une International Police Association au service de I'Amitié. » Et de poursuivre:« ...Arthur Troop a dû affronter dans la hiérarchie bien plus d'adversité, d'isolement et de désintérêt qu'on ne pourra jamais I'imaginer». Malheureusement, après une longue maladie, Arthur est décédé, dans son sommeil, le jeudi 30 novembre 2000 dans I'après-midi. Arthur était un policier britannique ordinaire, animé par un rêve extraordinaire.


Monnaie commémorative en argent,
frappée en souvenir du fondateur de l'IPA.

 

Aujourd'hui, l'IPA compte quelque 383.000 membres. Les sections nationales existent dans 58 pays. Nous avons assisté au développement permanent de ce qui est incontestablement devenu la première organisation de police au monde, tant en terme d'affiliation que d'influence.

Les fondements de la pensée d’Arthur Troop sont désormais la marque de I'esprit IPA.


Nouveatés

<>

© 2019 International Police Association
- Swiss Section

Links

Déclaration relative à la protection des données

Impressum

Conditions générales

IPA Regions